Ayden, que ferais-tu si tu n’avais pas peur ?

12821585_10153562079236902_6770412191871251249_n

Nous sommes amies depuis au moins 17 ans (whaouuu!!!) et Ayden vit plus que jamais à cent à l’heure! Productrice télé de deux émissions diffusées sur Canal + Afrique et Be Black, présentatrice et désormais styliste, elle développe sa marque Glam Ethnik avec brio.

« Qu’est-ce que je ferais si je n’avais pas peur? En fait, je n’ai pas peur. Lorsque je veux faire quelque chose, je le fais. J’ai toujours agi ainsi, quitte à me brûler les ailes. Je dépasse mes peurs et je vis les choses à fond. C’est pour cela que je n’ai pas de regrets. Le dépassement de soi est mon moteur. Ça a un goût tellement délicieux lorsque l’on peut se réaliser.

Aujourd’hui, je ne suis pas à l’apogée de mon activité professionnelle, mais je me réalise pleinement. J’ai connu des moments plus fastes, mais je n’étais pas aussi heureuse et épanouie. Je n’ai pas de craintes pour l’avenir, pourtant, je ne le maîtrise pas. Je le construis pas à pas. Il faut oser prendre des risques et se donner les moyens de réaliser ses rêves. On peut alors se dire, « J’ai tout fait pour y arriver et j’ai appris ». C’est ça le truc ! Le champ de l’apprentissage est infini pour qui veut se dépasser. Certains cherchent la sécurité, mais la sécurité c’est la peur de l’inconnu. La crainte du changement.

En fait… Ma plus grande peur serait de vivre une vie routinière. Je me sens vivante quand je me réalise. Je veux être en totale possession de mes moyens. »

 

 

Nous sommes amies depuis au moins 17 ans (whaouuu!!!) et Ayden vit plus que jamais à cent à l’heure! Productrice télé de deux émissions diffusées sur Canal + Afrique et Be Black, présentatrice et désormais styliste, elle développe sa marque Glam Ethnik avec brio.

« Qu’est-ce que je ferais si je n’avais pas peur? En fait, je n’ai pas peur. Lorsque je veux faire quelque chose, je le fais. J’ai toujours agi ainsi, quitte à me brûler les ailes. Je dépasse mes peurs et je vis les choses à fond. C’est pour cela que je n’ai pas de regrets. Le dépassement de soi est mon moteur. Ça a un goût tellement délicieux lorsque l’on peut se réaliser.

Aujourd’hui, je ne suis pas à l’apogée de mon activité professionnelle, mais je me réalise pleinement. J’ai connu des moments plus fastes, mais je n’étais pas aussi heureuse et épanouie. Je n’ai pas de craintes pour l’avenir, pourtant, je ne le maîtrise pas. Je le construis pas à pas. Il faut oser prendre des risques et se donner les moyens de réaliser ses rêves. On peut alors se dire, « J’ai tout fait pour y arriver et j’ai appris ». C’est ça le truc ! Le champ de l’apprentissage est infini pour qui veut se dépasser. Certains cherchent la sécurité, mais la sécurité c’est la peur de l’inconnu. La crainte du changement.

En fait… Ma plus grande peur serait de vivre une vie routinière. Je me sens vivante quand je me réalise. Je veux être en totale possession de mes moyens. »

Happy Woman’s Day to all my Sisteas. Let’s conquer the world. Nothing is impossible. May God bless you all.😊😘🙌🏾 Photo @oroncehphotography mua @beautybymathy Stylisme Glam Ethnik #womansday #ayden #glamethnik #paris #kente #westindies #fashion

Une photo publiée par Ayden Prod (@aydenland) le

 

 

Article Tags : , , ,
Gladys
Gladys

lover & lifestyle blogger when I have some time

Related Posts
blog_gladysdit_photo-jamie-street

Discussion about this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *