Comment aller au bout de ses projets ?

6663a862-841d-42af-bef1-a0976db3a43f.jpg

Pourquoi certaines personnes vont au bout de leur projet ? Comment font-elles ?

Le début d’un projet est toujours excitant. Ces moments de réflexion où l’on retourne l’idée dans tous les sens. Des centaines d’heures de recherche. On ne pense plus qu’à ça. Dormir devient le cadet de nos soucis. On lit. On en discute. Notre système gravite désormais autour de cette idée solaire. Seulement, parmi toutes ces idées de génie certaines resteront au placard. Abandonnées comme tant d’autres dans le cimetière des bonnes idées avortées. Une nouvelle idée éclipsera la précédente ou le quotidien reprendra simplement ses droits.

Heureusement, certaines idées deviendront un livre, une entreprise, un produit, un lieu. Des projets innovants voient le jour tout le temps et c’est ce qui m’intéressait plus particulièrement. Comment font celles et ceux qui arrivent à trouver la discipline pour mener leur projet à bout ? Comment font-ils, surtout lorsque la seule personne à laquelle ils rendent des comptes, c’est eux-mêmes ?

Nous ne sommes pas motivés par la même chose. Pour certains, il faut :

  • Une deadline : savoir que l’on doit rendre un projet à une date fixe permet de maintenir la pression. Si je dois faire une course de 10 kilomètres ou un semi-marathon dans 6 mois, je vais mettre en place un programme d’entraînement. Je sais que la date ne sera pas modifiée pour moi. Pour atteindre mon objectif, il faudra simplement m’y mettre.
  • Parler : parfois, le seul fait d’en discuter est suffisant pour devenir moteur. Personne ne veut donner l’impression d’être un beau parleur et le seul fait d’échanger sur le projet peut être une bonne source de motivation.
  • Un engagement : s’engager auprès de quelqu’un, soit en l’impliquant dans le projet ou en s’engageant auprès de cette personne est une excellente méthode aussi. Que vous ayez un contrat ou un engagement moral, la solution est peut-être là : rendre des comptes à une tierce personne. Les méthodes sont multiples comme envoyer les pages que vous avez écrites à cette personne chaque semaine par exemple.
  • De l’argent : être payé pour une mission est une bonne carotte pour nombre d’entre nous. Le fait d’être rémunéré est un objectif que beaucoup de personnes souhaitent atteindre, ça peut donc être suffisant.

Et si justement tout cela n’était pas suffisant ? Alors il faut trouver une motivation encore plus grande. Faire en sorte que réaliser cette chose soit beaucoup plus agréable que de ne pas le faire. Étrange, non ? C’est vrai, mais voici quelques exemples simples. Vous pouvez choisir de faire un don chaque fois que vous ne lisez pas le nombre de pages que vous aviez prévu de lire quotidiennement. Autre exemple, vous devez courir tous les jours ? Pourquoi ne pas garer votre voiture au lieu d’arrivée et partir jusqu’au kilomètre que vous visez pour être certain de réaliser le nombre de kilomètres que vous aviez prévu d’accomplir.

Il existe des tas de manières de rendre la réalisation d’un projet bien plus agréable que de ne pas le faire et la fierté d’être allé au bout est tellement plus grande. Ça vaut définitivement le coup.

Article Tags : ,
Gladys
Gladys

lover & lifestyle blogger when I have some time

Related Posts
blog_gladysdit_photo-jamie-street

Discussion about this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *